Est-ce que toi aussi tu as envie d’un monde où la vie vaut la peine d’être vécue ? Tu en as assez des inégalités et de l’exploitation des êtres humains et de la nature ? Alors soutiens l’étincelle, parce que nous avons besoin de financer un.e nouveau.elle militant.e révolutionnaire à plein temps !

Dans la vie, rien n’est gratuit. C’est ce que nous vivons tous dans le quotidien capitaliste. Et la construction d’une organisation révolutionnaire n’est pas gratuite non plus. Alors qu’elle demeure plus que jamais nécessaire. Alors soutiens l’étincelle ! Au mieux, en devenant actif.ve chez nous, ou alors avec une donation.

Le capitalisme est une épave

Le nombre de personnes souffrant de la faim augmente chaque année. Entre-temps, ce sont presque un milliard de personnes au monde, alors que la production alimentaire suffirait pour plus de 10 milliards d’êtres humains. Rien qu’en Europe, il y a 11 millions de logements vides : assez pour donner même deux toits, à tous les sans-abris d’Europe !

Les inégalités démesurées causées par le capitalisme ne vont qu’en s’intensifiant. La prochaine crise économique se prépare en ce moment même : baisses de salaire, plans d’austérité dans les prestations sociales et attaques à l’encontre des plus faibles sont déjà à l’ordre du jour. En d’autres termes, si on ne coule pas l’épave du capitalisme, c’est l’humanité tout entière qui ira à la dérive. C’est pourquoi nous sommes engagés dans la lutte pour un monde meilleur.

Le monde en lutte

La résistance s’élève massivement à travers le monde entier. En l’espace de quelques mois seulement, des mouvements insurrectionnels, voire révolutionnaires, ont vu le jour au Chili, à Hong Kong, en Catalogne, au Soudan, au Liban, en France, avec les gilets jaunes, et en Équateur.

En Suisse aussi, on voit actuellement une véritable vague de mobilisations. La grève du climat exige un « system change ». Et la grève des femmes veut en finir avec l’oppression et le patriarcat. Mais pour parvenir à ces buts, il faut combattre le capitalisme. Ces mouvements ont donc besoin des idées révolutionnaires du marxisme.

Pourtant, il n’existe aucune grande organisation qui soit capable de donner une expression concrète à ces revendications anticapitalistes. Quant à nous, nous sommes encore trop peu nombreux. Et c’est précisément pour cette raison que nous avons urgemment besoin de nous accroître et de renforcer notre organisation. 

Un nouveau révolutionnaire à plein temps

Nos membres investissent toute leur énergie dans la construction de ces forces révolutionnaires. Pourtant, cela reste insuffisant. Car, avec l’impulsion de la crise du capitalisme, nous ferons bientôt face à de nouvelles luttes. Il est nécessaire de nous y préparer dès maintenant.

C’est entre autres pour cette raison que nous nous sommes fixés l’objectif d’engager dès que possible un prochain révolutionnaire à temps plein. Ainsi, il nous sera plus facile d’écrire de nouveaux – et de meilleurs – articles dans le but de convaincre de plus en plus de jeunes et de salariés. Sans ces ressources supplémentaires, nous sommes condamnés à avoir sans cesse un train de retard en regard de l’actualité politique.

Construire nos forces à l’international

Nous savons qu’une révolution à l’échelle mondiale est nécessaire. C’est pour cela que nous construisons la Tendance Marxiste Internationale à travers plus de 40 pays dans le monde. Au Brésil, les marxistes sont à l’origine du slogan « Fora Bolsonaro » (Bolsonaro dehors!) qui a été scandé à travers tout le pays. Au Pakistan, nos camarades se battent dans des conditions particulièrement difficiles contre l’impérialisme et le fondamentalisme religieux. La Tendance marxiste du parti travailliste de Corbyn en Grande-Bretagne est parvenue à convaincre les délégués de la conférence annuelle d’accepter la motion qui visait à réinscrire la nationalisation des industries les plus importantes dans la constitution du Labour. Soutenir l’étincelle revient donc à soutenir notre travail dans le monde entier.

Pour les travailleurs.euses, par les travailleurs.euses

Pour la subvention de notre prochain révolutionnaire à plein temps, nous avons besoin de 2’200 francs supplémentaires par mois. C’est un objectif ambitieux, mais indispensable. Pour pouvoir préserver notre intégrité politique, il est primordial que nous maintenions dans le même temps notre indépendance financière. Et pour ce faire, nous pouvons uniquement compter sur les personnes qui soutiennent notre travail et nos idées. C’est pourquoi c’est vers toi, chère lectrice, cher sympathisant, que nous nous tournons pour cet appel aux dons.

En nous adressant un montant périodique (p.ex. de 10.-/mois), tu contribues déjà énormément à la mise en place d’un apport stable et régulier de nos finances. Dans tous les cas, une donation ponctuelle ou un abonnement de solidarité nous sont précieux. Chacune de tes donations est essentielle – elle nous permet d’accélérer la venue du jour qui verra la fin du capitalisme, du racisme, du sexisme et de la pauvreté dans le monde !


Pour nous soutenir:

Nos coordonnées bancaires:

Der Funke
IBAN: CH39 0900 0000 8563 7568 1
Numéro de compte.: 85-637568-1
Référence de paiement: VZR Kampagne

Pour discuter personnellement avec nous de votre soutien :

Pour s’abonner à notre journal:


Pour la rédaction
Dersu Heri

Print Friendly, PDF & Email