« Hé, tu connais l’étincelle? » – Qu’il s’agisse d’une manifestation, d’une grève ou d’une assemblée, tu l’as probablement rencontré sous une forme ou une autre. La conversation qui suit traite des luttes (inter)nationales actuelles du mouvement ouvrier, qui sont abordées dans notre journal.

Maintenant, nous voulons approfondir cette interaction et parler de plus que d’un journal. Parce que, si tu ne le sais pas encore, tu peux aussi acheter un abonnement. Et pour ce mois-ci, nous nous sommes fixés le grand objectif de gagner 100 nouveaux abonnés. Nous t’expliquerons ci-dessous pourquoi devrais absolument acheter un abonnement de l’étincelle.

Raison 1

Tu soutiens financièrement un journal indépendant des riches !

Dans l’éditorial de notre dernier numéro, nous écrivons : « Les idées des dominants, de la classe capitaliste, exercent toujours une pression sur les journaux qui veulent lutter contre le système. » Cette pression prend notamment la forme d’un soutien financier – ou bien de l’absence de celui-ci. Ou quand as-tu vu pour la dernière fois un journal sans publicité ? Mais des exemples tels que l’achat de plusieurs journaux par Blocher ou le soutien de Murdoch à la campagne Brexit via son journal à sensation The Sun montrent également comment la presse mainstream est instrumentalisée comme outil de lutte pour les membres individuels de la classe dirigeante. Dans les moments d’intensification de la lutte de classe, un journal peut aussi être victime de mesures répressives ; de la persécution de journalistes individuels à l’interdiction de toute la publication, la classe dirigeante ne recule devant rien. Le moyen le plus efficace d’échapper à cette pression pour s’adapter est de construire un journal qui soit financé indépendamment des capitalistes.

Le jour de l’anniversaire du journal ouvrier russe Pravda, Lénine a discuté de son financement. Sa conclusion – aussi simple qu’elle puisse paraître – était d’une importance capitale : « Ces chiffres [sur le soutien financier] montrent de manière suffisamment convaincante à qui appartient la Pravda, par quels moyens elle a existé et à quel point le journal est étroitement lié aux masses ouvrières. » Le journal appartenait à la classe ouvrière – et représentait donc aussi son point de vue de classe révolutionnaire.

Nous travaillons dans ce but avec l’étincelle : la publication d’un journal qui représente sans compromis le point de vue des salariés, qui appartient à notre classe et qui est écrit par notre classe.

Raison 2 

Tu aides à construire les forces mondiales du marxisme révolutionnaire !

Sans organisation politique avec un programme clair, un journal dégénère en une fin en soi, une mascarade journalistique. Une organisation politique sans journal n’est pas en mesure de créer une identité établie en public et de s’adresser à de nouveaux membres, en particulier les travailleurs et les travailleuses, et de gagner leur confiance. En d’autres termes, notre journal ne sert pas seulement à l’analyse marxiste du monde qui nous entoure, mais aussi à la construction des forces du marxisme révolutionnaire – en Suisse et à l’étranger.

L’étincelle fait partie de la Tendance marxiste internationale (TMI). Ainsi, ceux qui s’abonnent à notre newsletter soutiennent, d’une part, la construction d’une organisation forte en Suisse qui œuvre pour la chute du capitalisme, mais aussi nos camarades au Pakistan, au Venezuela, au Brésil, en Indonésie, au Maroc, aux Etats-Unis et dans plus de 30 autres pays du monde. Il n’y a nulle part ailleurs autant de révolution pour seulement 30 francs (ou plus si tu es d’humeur de bienfaiteur) !

Raison 3

Rapports de grève et rapports de terrain : notre journal vient des salariés pour les salariés !

Les intérêts de la classe ouvrière sont opposés à ceux du capital. Mais le point de vue de la classe ouvrière n’est pas diffusé dans les médias bourgeois. C’est d’une importance capitale pour le développement de la conscience de classe : la conscience que nous, les salariés en tant que classe, avons le pouvoir de changer le système.

Pour nous, il s’agit de diffuser dans notre journal les expériences des luttes et de la vie quotidienne des salariés, de tirer les conclusions de ces expériences et d’apprendre pour les luttes suivantes. C’est pourquoi les rapports d’expérience du travail quotidien, les rapports de grève et les rapports sur divers luttes de travail constituent une part importante de notre journal.

Soutiens notre travail !

L’étincelle n’est pas un produit de consommation. C’est un organisateur collectif de l’idée d’une société meilleure et socialiste. Si ce n’est pas un argument pour s’abonner à notre journal et ainsi soutenir la construction des forces marxistes révolutionnaires dans le monde entier – quoi d’autre ? Par conséquent, abonne-toi dès aujourd’hui. Ou encore mieux : rejoins-nous, aide à construire une organisation révolutionnaire !

Print Friendly, PDF & Email