Le mercredi 29 octobre, pas moins de 70 élèves et autres ont participé à une petite manifestation contre la nouvelle réforme du Post-obligatoire.

 

Le mercredi 29 octobre, pas moins de 70 élèves et autres ont participé à une petite manifestation contre la nouvelle réforme du Post-obligatoire prévoyant des mesures rendant le parcours plus strict et ne proposant en aucun cas des réels mesures pour lutter contre l‘échec scolaire (cf. « Rentrée Scolaire 2014-2015 : les étudiant-e-s se mobilisent » n°11). L‘ambiance était positive, les manifestant-e-s exclamaient des slogans notamment, « Torracinta, tu nous auras pas, ta réforme on l‘abattra ! ». Le cortège est allé de l‘île Rousseau jusqu‘à l‘Hôtel-de-ville où des discours furent tenus juste devant les canons. Par la suite, des représentant-e-s de différents établissements se sont entretenus avec Anne-Emery Torracinta dans une discussion censée durer une demi-heure mais qui s‘est étendue à deux heures. Sa position reste néanmoins inchangeable. Elle ne bougera pas d‘un poil dans le retrait de sa réforme.

Depuis des semaines, des réunions sont tenus par l‘Association des Jeunes Engagé-e-s afin de planifier la suite. Il est important ceci dit de tenir des assemblées aussi dans les établissements directement et veiller à ce qu‘il y ait le plus de gens qui participent. C‘est la seule garantie pour créer une base solide et assurer ainsi une défense effective des élèves.

 

Bryan Chirinos
comité JS Genève

Print Friendly, PDF & Email

Das Schreiben und Rechechieren für unsere Artikel kostet Geld. Dabei sind wir auf deine Unterstützung, als LeserInnen und UnterstützerInnen angewiesen. Wenn dir dieser Artikel gefallen hat, zögere nicht und lass uns deine Solidarität und Unterstützung spüren. Ob gross oder klein, jeder Betrag hilft und wird geschätzt.

Der Funke
IBAN: CH39 0900 0000 8563 7568 1
Postkonto Nr.: 85-637568-1
Bezahlungsvermerk: Spende Web
Spende
Other Amount:
Print Friendly, PDF & Email